‘’ Au Burkina Faso, il y’a un faible pourcentage des femmes aux postes stratégiques’’ : YELI Monique KAM à propos du quota genre

L’équipe d’Actuel Média Burkina Faso a rencontré  YELI Monique KAM, présidente du Mouvement pour la Renaissance du Burkina (MRB). Avec elle, les échanges ont porté sur la problématique du quota genre au Burkina Faso. Pour elle, le quota genre est mal appliqué aux pays des Hommes intègres. Elle  souhaite  qu’il y ait une relecture des textes pour une meilleure prise en compte des femmes dans les postes stratégiques au Burkina Faso. Dame Kam déplore par exemple le cas récent de la CENI ou il n’y a qu’une seule femme parmi les quinze commissaires.  

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :